On va travailler… en vélo?

Avant le Coronavirus, les chiffres concernant les transports utilisés pour se rendre au boulot sont clairs. La voiture obtient la pôle position, dans un monde ou 14,2% des travailleurs doivent parcourir plus de 25 km pour se rendre au travail. Même si le covoiturage tend à se développer, le slogan « gardez vos distances » tant utilisé ces dernières semaines, ne jouera pas en sa faveur, c’est certain! En tous cas, pas tout de suite!

Bref, avant cette crise sanitaire majeure, 70% de la population active se déplacent en voiture. Moyen de transport qui domine sans conteste les autres! Cependant, l’efficacité des transports en commun des grandes villes variant en fonction de leur taille (différente d’une agglomération à l’autre), inverse parfois la tendance (ex.: à Paris, 68,6% des travailleurs utilisent les transports en commun contre 10% qui sont en voiture)!! A Lyon, 40,7 % des actifs choisissent les transports en commun contre 34,9 % choisissant la voiture. Nice permet à 26,6% des travailleurs d’utiliser les transports en commun contre 46,8% optant pour la voiture. Enfin prenons l’exemple de Nantes, 29% seulement utilisent les transports en commun contre 50% des actifs qui choisissent la voiture.

Les entreprises tentent de plus en plus de s’adapter aux contraintes (circulation, transports en commun, facilité de déplacements, etc.) et proposent à leurs salariés des alternatives qui peuvent peuvent être très créatives: flexibilité au niveau de l’heure d’arrivée et de départ (ex.: arrivée possible entre 8h30 et 9h30), incitation au covoiturage, mise en place de navettes, télétravail possible les jours de grève des transports, aide au financement et maintenance d’un vélo, incitation à utiliser des véhicules électriques (mise en place de bornes de recharge au sein de l’entreprise). En bref, le constat reste sans ambiguïté sur le plan national, seulement 16% choisissent les transports en commun, 7% optent pour la marche à pied, 4% sont en 2 roues et 3% pratiquent une activité ne nécessitant pas de déplacement (Home Office).

La question qui est dans tous les esprits aujourd’hui n’attend qu’un peu de temps pour avoir ses réponses: la crise « Covid-19 » va -t-elle faire évoluer ces tendances, faire renaître le goût du vélo, développer la culture du télétravail dans les organisations, covoiturer plus facilement… En bref, réponse dans quelques mois…

Juliàn, 15/06/2020 – Source Insee