La présel’ téléphonique et ses réponses au Tac O Tac !

Que vous soyez en veille non active, en veille active mais bien dans votre job, ou tout simplement en recherche active, il y a des informations que vous délivrez dès les premiers échanges téléphoniques avec votre interlocuteur. C’est la première étape du process de recrutement. Ces informations viendront compléter votre candidature et seront transmises à l’entreprise si vous souhaitez poursuivre le process de recrutement. À ces questions, afin de se sentir bien dans votre process, il est important de bien maitriser vos réponses pour garantir un recrutement qui se passe pour le mieux.

Petite vue des coulisses, voici les questions qui vous attendent !

Où en est votre projet pro’, que recherchez-vous ? En effet, savoir ce que l’on veut met davantage en confiance et détermine comment vont se dérouler les évènements par la suite. Alors même si vous n’êtes sûr de rien, exprimez vos souhaits et votre degré de maturité sur ces projets !

Votre rémunération actuelle : C’est une des questions les plus célèbres des process de recrutement, ex æquo avec l’intemporelle « 3 qualités et 3 défauts »😉. Bien connaitre sa rémunération c’est important. Annoncez-là en brute annuelle et décomposez la en fixe + variable + avantages. Soyez le plus précis possible !

Votre rémunération souhaitée : Annoncez-la également en brute annuelle. Veillez à rester cohérent par rapport au marché.

Votre mobilité : Evoquez vos possibilités de mobilité sans détour. La mobilité est importante car elle impacte vos projets personnels et l’équilibre perso’/pro’ !

Derniers tips avant de se quitter : don’t change the rules

Un dernier conseil de recruteur : une fois ces infos exprimées (concernant surtout la rémunération actuelle et souhaitée), évitez de changer les éléments en cours de route. Ne gonflez pas, par exemple, vos prétentions salariales en dernière phase de recrutement ou n’annoncez pas une rémunération actuelle plus élevée à la dernière minute. Avant toute chose, cela ne donnera pas une très bonne impression de vous. De plus, cela risque de mettre en péril votre candidarure, même à la toute dernière étape. Enfin, dans un process de recrutement, vous êtes accompagné.e. Si vous changez ces informations c’est comme changer les règles du jeu en cours de partie. Cela n’incite pas à la confiance et reste contreproductif. C’est pour cela, afin d’éviter ces écueils, préparez-vous bien et garder votre cap !

Elise, 09/11/2020