La décarbonisation : de quoi s’agit-il ?

Spécialité choisie par Julien Verleure, l’un de nos Colettes Lyonnais, la décarbonisation reste méconnue du grand public et peu laisser perplexe. La décarbonisation reste néanmoins un secteur économique d’avenir. Qu’est ce que la décarbonisation ? Quels sont ses objectifs ? Quels sont les métiers de la décarbonisation ? On fait le point pour vous !

 

Qu’est ce que la décarbonisation :

La décarbonisation est un process qui permet de réduire l’émission de CO2 d’une activité. La décarbonisation  désigne donc l’ensemble des mesures et techniques mises en place dans le but de limiter l’empreinte carbone d’une entreprise, d’un secteur d’activité, d’un pays ou d’une économie.

La décarbonisation se met en place en remplaçant simplement les hydrocarbures par des énergies « propres » (entrainant ainsi une diminution drastique des émissions de gaz à effet de serre), telles que les énergies renouvelables : solaire, éolien, ou encore la géothermie.

Dans le cadre de la transition énergétique, les entreprises sont sensibilisées à ce process. Elles devront ou doivent mener des projets visant à réduire leur émission de CO2. Cette tendance fait émerger les nouveaux métiers liés au secteur de l’énergie et dynamise entre autre le marché de l’emploi.

 

Les objectifs :

Les objectifs à atteindre d’un point de vue gouvernemental consistent à optimiser l’efficacité énergétique, développer la décarbonisation de la production d’électricité afin d’abandonner progressivement le pétrole. Cet objectif s’inscrit pleinement dans la transition énergétique.

Concernant les entreprises, leur but est prioritairement de baisser leur empreinte carbone en mettant fin aux activités fortement émettrices de CO2 ou en investissant dans les énergies renouvelables. Elle doivent ainsi repenser leur outils et leur fonctionnement pour enclencher ces changements.

 

Les métiers de la décarbonisation qui recrutent :

Bonne nouvelle ! La transition énergétique (demandant aux entreprises de lancer leur projet de décarbonisation), dope les métiers du secteur. On évalue aujourd’hui le secteur comme secteur d’avenir et créateur d’emploi. Pour info, en 2017 en France, 16.5% des offres d’emploi concernaient déjà l’économie verte. On note une augmentation de 25% des offres d’emploi entre 2013 et 2017 pour ce secteur (source Ademe). En 2035, 340 000 emplois auront été créés dans ce secteur. la transition est donc déjà là et poursuit son chemin. Voici un échantillon des métiers de la transition énergétique qui recrutent :

  • Energy Manager : Il ou elle doit améliorer les processus techniques permettant d’optimiser les consommations d’énergies
  •  Ingénieur d’Affaires en efficacité énergétique : il ou elle analyse les besoins du client et construit une offre technique et commerciale adaptée dans le domaine des services énergétiques
  • Conseiller Energie : Il ou elle conseille et accompagne les organisations dans leur stratégie énergétique
  • Ingénieur en génie des matériaux : Il ou elle est spécialisé.e en physique et électrochimie des matériaux
  • Ingénieur électricité en énergie marine : Il ou elle intervient sur la conception de projet d’énergies marine
  • Agrégateur : Il ou elle cherche à rendre plus flexibles les systèmes électriques en intégrant des énergies renouvelables
  • Chef de produit en innovation durable : Il ou elle accompagne la transformation des produits ou services d’une entreprise
  • Chef de projet climat : Il ou elle est chargé.e de faire baisser l’empreinte carbone d’une entreprise

Vous cherchez à baisser votre empreinte carbone ou tout simplement à travailler dans la décarbonisation ? Sachez que chez Les Colettes, Julien Verleure est spécialisé dans les recrutements liés à la décarbonisation.

 


  Jules Breton (responsable back office et CM), 08/03/2021