Qu’est ce qu’un free-lance ? Ça consiste en quoi ? Pour quelles raisons ? Les Colettes ont fait le point pour vous.

 

Tout d’abord, qu’est ce qu’un free-lance ?

Le terme free-lance est un anglicisme désignant un professionnel qui exerce son activité de manière autonome pour son propre compte et qui n’emploie pas de salariés.

Trois points ressortent rapidement :

  • La capacité de négocier ses propres tarifs.
  • La possibilité d’organiser librement son travail.
  • La gestion personnelle et autonome de ses clients 

 

Combien de free-lance en France ?

Aujourd’hui, ce sont près d’un million de personnes qui sont free-lance en France, avec une évolution d’environ +50 000 nouveaux free-lance chaque année !

 

Quel est l’âge des free-lances ?

A l’inverse du salariat, le free-lancing concerne plutôt les jeunes et les séniors avec 60% des free-lances qui ont moins de 35 ans et 17% plus de 45 ans.

 

Ou travaillent ces free-lances ?

  • A leur domicile (Nombreux sont les free-lances qui travaillent à leur domicile, les nouveaux outils de communication permettant de développer massivement le télétravail).
  • Dans un espace de coworking (Ces espaces dédiés au travail des free-lance se sont développés ces dernières années, permettant de faciliter les échanges, de disposer d’un espace professionnel pour recevoir des clients et travailler dans un environnement stimulant).
  • Chez leurs clients

 

Pourquoi devenir free-lance ?

35% des free-lances sont séduits par la liberté d’organiser leur temps permise par ce mode de travail, 27% par un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, 14% par un meilleur épanouissement personnel, 13% par de meilleures performances au travail et enfin 7% par la possibilité d’augmenter leurs revenus.

Nous avons retenu les principales motivations :

  • Travailler dans un domaine qui nous passionne
  • Être autonome dans l’organisation de son travail
  • Choisir ses clients et son lieu de travail
  • Décider de ses horaires de travail
  • Ne plus avoir de liens hiérarchiques
  • Mieux concilier vie privée et professionnelle
  • Rémunérer son travail à sa juste valeur
  • Envisager une mobilité géographique

Devenir free-lance c’est devenir maitre de ses choix, de ses tarifs, de son emploi du temps et de sa charge de travail. Cela semble séduisant sur le papier car vous êtes libre mais cela signifie aussi que vous serez seul. (Sauf si vous rejoignez un réseau…).

 

Quelles compétences pour devenir free-lance ?

  • Développer son expertise. Cette expertise de votre secteur et de vos métiers vous donnera de la valeur sur le marché et vous permettra de décrocher vos premiers contrats.
  • Savoir se vendre. Vous devrez apprendre à vendre et à vous vendre. Pour cela, développer son discours commercial, se présenter de manière professionnelle et négocier avec vos futurs clients
  • Savoir s’organiser. En free-lance il faut savoir organiser son temps.
  • Savoir gérer. En fonction de votre statut, vous serez amené à développer des compétences en gestion d’entreprise. (Encore une fois, sauf si vous rejoignez un réseau…).

 

Comment trouver vos missions en free-lance ?

  • Le bouche à oreille. Amis ou connaissances, vous êtes free-lance, faites le savoir.
  • Élargir et entretenir votre réseau
  • Tirer le maximum des réseaux sociaux. On ne présente plus Linkedin ou Instagram…
  • Créer un site internet
  • Démarcher des entreprises

 

Alors, prêt à vous lancer ?

Jules, 12/01/2021. (Source prium-portage).